Quand

21 octobre 2022    
10:00 - 11:00

Type d’évènement

Vendredi 21 Octobre 2022 Valérie Keller - Directrice de recherche - IICPEES CNRS ...
10h
Séminaire de Valérie Keller
Université de Strasbourg – ICPEES
 

“La photocatalyse hétérogène pour les carburants solaires et la dépollution: les enjeux et les verrous à surmonter”
Résumé :

Bien que les propriétés de photoconversion de certains oxydes semi-conducteurs, comme TiO2, aient déjà été mis en évidence il y a plus de 4 décennies, certaines limitations ont restreint jusqu’à présent ce domaine d’étude à l’échelle du laboratoire, en raison des rendements encore trop limités qui ont freiné l’extension des procédés associés. Les deux challenges majeurs, afin de permettre à ces procédés de devenir viables, sont (i) l’augmentation du rendement de photoconversion, qui consiste à pouvoir utiliser de manière plus efficace les photons et (ii) l’utilisation directe de la lumière solaire, plus précisément des longueurs d’ondes du spectre visible, voire IR. Pourtant, les avancés réalisées dans le domaine de la compréhension, de la
caractérisation fine, du contrôle de la synthèse des nanomatériaux, ainsi que du génie des photo-réacteurs ont permis de surmonter certains de ces verrous pour arriver à des objets d’un niveau de maturation plus élevé, permettant d’envisager une intégration dans des dispositifs utilisés de manière efficace dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. Ainsi, pour ce faire, parmi les principales stratégies mises en œuvre, nous pouvons relever :
• le dopage (cationique, anionique, co-dopage) de semi-conducteurs à grande bande interdite,
• la synthèse de semi-conducteurs à bande interdite plus faible, • le couplage intime entre semi-conducteurs, dont l’un possède une bande interdite faible (photosensibilisation dans le visible et formation d’hétérojonctions) pour une meilleure utilisation du spectre solaire et une meilleure séparation des charges,
• le dépôt de nanoparticules (bi-)métalliques induisant des effets co-catalytiques
et/ou plasmoniques de surface, • les différentes morphologies (1D, 2D, 3D) et assemblages de semi-conducteurs, • les améliorations de surface spécifique et de la porosité, • l’association avec des adsorbants • les combinaisons de ces différentes approches Parmi ces différentes voies d’optimisation des matériaux photocatalytiques, quelques stratégies seront abordées et différents exemples seront donnés et discutés pour la production de carburants solaires (production d’H2, réduction du CO2), et pour la dépollution et décontamination de l’air et des
surfaces.

Conférence : Valérie KELLER – 21/10/2022
Tel : +33 (0)4 6714 9100 / Fax : +33 (0)4 6714 9119 -- Etablissements tutelles Partenaires
Institut Européen des Membranes
300 avenue du Prof. Emile Jeanbrau
34090 Montpellier
France
> Voir la carte
 
adresse postale :
Université de Montpellier - CC047
Place Eugène Bataillon
34095 Montpellier cedex 5
France
UM
 
Pôle Chimie UM
ENSCM
CNRS

© 2023 Institut Européen des Membranes - Mentions légales & crédits